Le nudge marketing au service du développement durable

 

Le nudge marketing est une nouvelle forme de marketing qui permet de vendre sans contraindre au consommateur. Ces pratiques sont considérées comme un véritable « nudge » (littéralement, coup de pouce) pour aider les personnes à faire le bon choix.

A l’origine du concept, les deux économistes, R.H. Thaler et C.R. Sustein, ont écrit un livre intitulé  Nudge improving decisions about health, wealth and happiness, qui propose des solutions pour mettre l’économie comportementale au service des politiques publiques. Et quel succès : ce best-seller à inspiré les politiques publiques menées par l’administration du président américain Obama. Leur message : en tant qu’humain vivant sur cette planète, nous avons tendance à emprunter des raccourcis simplificateurs. Autrement dit, face à un choix difficile, nous privilégions la facilité et la simplicité. Nous sommes tout naturellement réticents au changement.

Ceci est la base du nudge marketing, que l’on peut aussi rebaptiser d’architecture du choix ou encore définir par l’art fastidieux d’influencer indirectement une décision. Les nudges sont donc des incitations qui visent à rendre le comportement du consommateur plus vertueux.

« Les nudges sont une manière douce de réformer la société en profondeur en ayant une plus grande visibilité ».

Nicolas Bordas, vice président de TBWA

La plupart du temps, le nudge marketing est un outil pour le développement durable, en luttant contre le gaspillage avec en prime, des économies et une meilleure image. En plus de ça, ces coups de pouce incitatifs sont peu coûteux et non contraignants, ce qui a pour principal avantage de modifier le comportement des consommateurs dans leur créer d’interdits.

Par exemple, plusieurs hôtels ont décidé d’afficher le pourcentage de personnes qui ont accepté d’utiliser la même serviette de toilette pendant plusieurs jours. Ainsi, ces hôtels ont obtenus que 40 à 50% de leurs nouveaux clients réutilisent eux aussi leurs serviettes.

Autre exemple dans une ville des Etats-Unis où une note informant les foyers du nombre de voisins qui participent au recyclage des ordures et de la quantité recyclée a été déposée à la porte de 120 maisons. Grâce à cela, les ordures triées ont augmenté de 19%.

L’aéroport d’Amsterdam a imaginé lui, une incitation pour garder les toilettes plus propres. Une mouche noire a été dessinée dans les urinoirs pour inciter les hommes à mieux viser.

Le nudge marketing est un concept tout nouveau, tout frais qui vient d’arriver en France. Les nudges vert viennent au secours de l’écologie. Une bonne illustration est la diminution de la consommation des sachets plastiques qui ne sont vendus plus qu’en caisse. Le consommateur est donc obligé d’en faire la demande ce qui s’est révélé comme un frein au gaspillage.

Ce nouveau concept est donc prometteur et pourrait constituer une véritable troisième voie entre la répression et la culpabilisation du consommateur pour arriver au développement durable.

A lire aussi :

Article de L’Entreprise : « Le nudge marketing ou comment vendre sans contraindre » à lire ici >>> 

Article d’e-Marketing : « Nudge : un marketing de l’incitation douce? » à lire ici >>>

Article de Story : « Nudge marketing : a push in the right direction » à lire ici >>>

Article de CMA : « Behavioural economics and nudge marketing » à lire ici >>>

Catégorie : Actualités, Environnement
Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

Laisser un commentaire

RZO Communication